ndong.jpg

Fakhreddine Ben Youssef, Ferjani Sassi, Ibrahim Ndong : le CS Sfaxien veut dégraisser lors du mercato d’hiver. En particulier pour les deux derniers cités dont la situation est devenue intenable. Les clubs de Ligue 1 française, en particulier le FC Metz et le FC Lorient, semblent en pointe sur ces dossiers.


En ce mercato d’hiver qui s’annonce plutôt calme – CAN et situation financière des clubs obligent-, les clubs de Ligue 1 française sont tentés d’aller chercher leur bonheur en Tunisie. Plus précisément au CS Sfaxien. Mené par une génération montante, le « Borussia Dortmund africain », dixit Philippe Troussier, rayonne sur le football tunisien et africain (victoire en Coupe de la CAF en 2013) depuis quelques saison.

Une donne qui n’a pas échappé aux recruteurs des clubs de Ligue 1 à petit budget. A la recherche de liquidités, le CSS n’est pas opposé au départ de plusieurs de ses cadres cet hiver, à condition que les postulants y mettent le prix.

Ndong va au clash…

C’est pour l’instant ce qui pose problème dans le dossier Ibrahim Ndong. Au club depuis trois ans, le petit milieu de terrain gabonais (1m70), qui peut jouer milieu défensif et latéral droit, est plus que jamais sur le départ. Agé de 20 ans et titulaire indiscutable en sélection, il a commis plusieurs écarts de conduite ces derniers mois, finissant par convaincre la direction de le pousser vers la sortie.

ndong.jpg La dernière dispute en date ? Une offre de Lorient estimée à 1 million d’euros et refusé par le CSS. Une attitude qui a eu le don d’agacer la Panthère. Accusé d’avoir séché plusieurs entraînements, NDong a déjà annoncé son départ sur sa page Facebook. Motif d’optimisme : le Gabonais a indiqué au quotidien L’Union qu’une réunion « déterminante pour la suite de sa carrière » s’est tenue jeudi à Paris entre Lotfi Abdennadher, le président du CSS, et le directeur général de Lorient. Bastia et Saint-Etienne auraient également un œil sur lui.

… et Sassi aussi

Autre joueur dont la situation à Sfax n’est plus tenable : Ferjani Sassi. En fin de contrat en juin prochain après une prolongation avortée, le milieu de terrain de 22 ans devrait quitter le club cet hiver. Bourreau du Sénégal en octobre avec la sélection tunisienne, le joueur s’était déjà accroché avec Philippe Troussier en début de saison lorsque le Français était sur le banc du CSS. Depuis, non-prolongation de contrat aidant, la situation s’est envenimée.

ferjani.jpgEntre mise au ban inexpliquée contre l’Espérance de Tunis et entraînements séchés, les rapports entre Sassi et sa direction sont tendues. Suffisamment en tout cas pour que des clubs européens tentent de s’engouffrer dans la brèche. Si la piste Anderlecht n’était qu’une rumeur, Wolfsburg et l’Ajax Amsterdam auraient Sassi dans le viseur. Déjà intéressé l’été dernier, le FC Metz est en passe de parvenir à l’attirer dans ses filets.

Ben Youssef, européen convaincu

fakhreddine-benyoussef-130122-lookson-bpp-300-1.jpgMais la principale cible des Grenats se nomme Fakhreddine Ben Youssef. Buteur attitré de la sélection depuis un an et le déclin de Saber Khalifa, le longiligne attaquant de 23 ans, dévoreur d’espaces, a inscrit un but importantissime en Egypte lors des éliminatoires de la CAN 2015 (0-1). Même s’il a la cote dans le Golfe, son désir est de rejoindre le FC Metz. Vœu qui pourrait bientôt se réaliser, le directeur sportif du CSS ayant confirmé un accord entre les deux clubs au sujet d’une offre combinée pour « FBY » et son coéquipier Sassi. Le suspense ne devrait pas durer très longtemps. Jeudi, Raouf Boulaâres, l’agent de Sassi et Ben Youssef, a déclaré sur les ondes de Mosaïque FM que ses deux poulains seront transférés avant la CAN 2015.