Vincent Aboubakar, Cameroun

Afin de libérer une place à sa recrue phare Cristiano Ronaldo, Al-Nassr était contraint de se séparer d’un joueur étranger déjà présent dans son effectif, sous peine de dépasser le quota autorisé (8 joueurs étrangers). Et, comme pressenti, c’est bien Vincent Aboubakar qui va en faire les frais.

«Al-Nassr a mis fin au contrat de Vincent Aboubakar par accord mutuel et il a reçu toutes les compensations financières auxquelles il avait droit», a indiqué une source proche du club saoudien samedi à l’AFP. L’attaquant de 30 ans se trouvait sous contrat jusqu’en juin 2024 et il était arrivé à l’été 2021 en provenance de Besiktas en Turquie. Désormais, l’international camerounais se trouve en passe d’effectuer le chemin inverse !

En effet, le média Foot Mercato nous apprend que le meilleur buteur de la CAN 2021 négocie avec le club stambouliote en vue de la signature d’un nouveau contrat. Les deux parties se connaissent très bien pour avoir déjà passé deux saisons ensemble : en 2016-2017 en prêt de Porto puis en 2020-2021, avec un total de 35 buts en 67 matchs à la clé. Buteur face à la Serbie (3-3) et au Brésil (1-0) à la Coupe du monde 2022, l’ancien Lorientais avait récemment vu son nom circuler du côté de Manchester United, mais les Red Devils devraient finalement miser sur l’international néerlandais Wout Weghorst en provenance de… Besiktas, qui a donc déjà bien avancé sur l’identité de son successeur !