Patrice Carteron et le Zamalek acte II ! Moins de six mois après le départ soudain de l’entraîneur français, qui avait succombé aux sirènes des Saoudiens d’Al-Taawoun et activé sa clause libératoire en septembre dernier, les deux parties ont annoncé jeudi soir qu’elles repartent pour une nouvelle aventure !

Le technicien de 50 ans succède au Portugais Jaime Pacheco qui avait été nommé suite à son départ juste avant les demi-finales de la Ligue des champions et qui avait réussi à qualifier les Chevaliers Blancs pour la finale de la compétition (défaite contre Al Ahly). L’entame ratée cette saison en LdC (2 points après 3 journées) aura en revanche été fatale au Lusitanien, limogé ce jeudi et qui s’en va sur un bilan de 16 victoires, 6 nuls et 4 défaites et en laissant le club en tête du championnat égyptien (avec toutefois 3 matchs de joués en plus par rapport à Al Ahly).

Après un premier passage fructueux avec notamment ses titres en Supercoupe d’Egypte et en Supercoupe d’Afrique, Carteron espère connaître autant de réussite cette fois.