Recrue la plus chère de l’histoire de Watford (30 millions d’euros), Ismaïla Sarr n’a pas pu empêcher la relégation des Hornets en Championship dimanche suite à la défaite face à Arsenal (2-3). Malgré une période de mieux fin 2019-début 2020, à l’image de son doublé et de sa passe décisive contre Liverpool (3-0), l’ailier de 22 ans aura globalement connu une adaptation difficile à la Premier League (5 buts et 6 passes décisives en 28 matchs), les 3 changements d’entraîneur opéré par son club ne l’ayant pas aidé. Mais l’international sénégalais conserve une belle cote sur le marché des transferts et, malgré un contrat courant jusqu’en juin 2024, son avenir pourrait s’écrire loin de Watford.

La semaine dernière, l’agent de l’ancien Rennais, Thierno Seydi, avait en tout cas ouvert la porte à un départ en cas de relégation. «Si Watford se maintient en Premier League, il pourra confirmer la saison prochaine avant de rejoindre un club plus huppé. Mais s’il est relégué, ça ouvre d’autres portes. Je prie pour que son équipe se maintienne et qu’il enchaîne une deuxième saison», avait déclaré l’agent pour le site Wiwsport.com.

Pour libérer le finaliste de la CAN 2019, son club exigera sans doute de récupérer sa mise initiale, ce qui s’annonce compliqué dans le contexte actuel…