L’Espagne, le Portugal, l’Iran… A la lecture de la composition du groupe B du Mondial 2018, on se dit que le Maroc ne partira pas avec les faveurs des pronostics. Mais les Lions de l’Atlas ne s’avouent pas vaincus, à l’image du milieu de terrain Amine Harit.

« On ne va pas se plaindre parce qu’avec le Portugal et l’Espagne, on a de beaux adversaires face à nous. C’est un beau tirage. On sait très bien qu’on ne part pas favori mais on a une très grosse équipe. J’espère qu’on sera la surprise de ce groupe et qu’on accrochera une place pour les huitièmes de finale avant, pourquoi pas, d’espérer plus« , a lancé le joueur de Schalke 04 pour L’Equipe.
« Défensivement, on est très costauds. A nous de montrer qu’on n’est pas que solides en Afrique.  »