De notre correspondant à Cotonou,

Le tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, démarré le 4 septembre, va connaitre son épilogue ce mardi 10 septembre. A Kegue, Togolais et Comoriens se disputent le ticket pour une place en phase de groupe après le nul de vendredi (1-1).

Qui du Togo ou des Comores suivra les pas de l’Ethiopie, du Liberia, de la Guinée équatoriale et de la Tanzanie pour accéder à la phase de groupes des éliminatoires du Mondial 2022 ? Réponse dans quelques heures du côté de Kegue ou le Togo affronte les Comores lors du match retour desdits préliminaires. A l’aller, les Eperviers ont été contraints au partage des points malgré l’ouverture du score de Kodjo Fodoh Laba à la 33ème minute. Au retour des vestiaires, les locaux sont revenus dans la partie à la 49ème grâce à Ibrahim Youssouf. Ce match nul a redonné de l’espoir aux Coelacanthes qui donneront tout pour faire douter Claude Le Roy et ses poulains sur leurs propres installations. Ancoub Mze Ali, milieu de terrain des Comores, avait d’ailleurs déclaré : «On n’y va pas en tant qu’outsider, si on veut progresser il faut taper ce genre d’équipe». Les Togolais sont donc prévenus.

Une obligation de résultat pour le Togo

Après avoir manqué la qualification pour la CAN 2019 en Égypte suite à la défaite lors de l’ultime journée des éliminatoires face au Bénin (2-1), Claude Le Roy, sélectionneur du Togo, se doit de faire un bon résultat. Lui dont le bilan est jugé négatif par le public sportif togolais a été confronté à une vive contestation et devra soulager tout un peuple en obtenant ce ticket donnant accès aux groupes des qualifications. Lundi, à la fin de la dernière séance d’entraînement des Eperviers, le technicien français a exposé la manière dont son équipe doit aborder ce match retour : «On doit attaquer ce match comme si on avait un score à remonter. On doit gagner cette rencontre, bien jouer et continuer dans ce qu’on a fait en première mi-temps lors du match aller. Nous devons jouer un football collectif, aéré, avec des mouvements, mais dommage que la pelouse soit trop haute», a déclaré l’homme aux 9 participations à la CAN.

Togo-Comores, c’est ce mardi à 16h (heure togolaise).