Les deux représentants africains au Mondial de Beach Soccer ont connu des fortunes diverses dimanche lors de la 2e journée de la phase de groupes.

Après sa défaite d’une courte tête face à la Russie (7-8), le Sénégal s’est bien repris en étrillant le Bélarus 7-2 grâce à un quadruplé de Diagne, un doublé de Raoul et un but de Diatta. Du coup, toutes les équipes du groupe comptent 3 points et les Lions joueront leur qualification mardi contre les Emirats Arabes Unis, une sélection à leur portée mais qui vient tout de même de surprendre la Russie (4-1).

En revanche, il n’y a plus d’espoir pour le Nigeria. Corrigés 10-1 par le Portugal pour leur entrée en piste, les Super Sand Eagles se sont inclinés d’un petit but contre Oman (5-6) malgré un triplé d’Emeka. Ce revers inattendu signifie qu’ils sont éliminés dès la phase de groupes, comme lors de la précédente édition en 2017. Les Nigérians tenteront d’éviter une valise pour leur dernier match mardi face au Brésil.