Pour la 6e année consécutive, il n’y aura pas de représentant africain en demi-finale du Mondial des clubs qui se déroule actuellement au Qatar… Comme l’an passé, l’Espérance Tunis, vainqueur de la Ligue des champions africaine, a été éliminée dès son entrée en lice, en quart de finale, par Al Hilal (0-1), champion d’Asie en titre, ce samedi.

Une défaite assez logique pour des Tunisiens qui ont subi durant l’essentiel du match, repoussant tant bien que mal les assauts adverses grâce aux parades du gardien Ben Cherifia et à plusieurs tacles in extremis des défenseurs. Anice Badri et ses coéquipiers ont bien eu quelques opportunités en contre, mais l’efficacité n’était pas au rendez-vous.

Huit minutes après son entrée en jeu, le Français Bafétimbi Gomis a fait la différence. Suite à une superbe déviation d’un coéquipier, l’ancien Marseillais a mis Yaakoubi dans le vent avant d’enchaîner par une reprise victorieuse (73e). Dans la foulée, Khribin a manqué le 2-0. Mais, même à dix suite à l’expulsion de Mohamed Kanno (86e), Al Hilal a tenu sa victoire.

Les Saoudiens affronteront Flamengo en demi-finale tandis que l’EST devra se contenter du match pour la 5e place mardi contre le perdant du match Monterrey-Al Sadd.

Le but de Gomis en vidéo

Les compositions de départ