Le miracle n’a pas eu lieu pour l’Afrique du Sud. Pour la première participation de leur histoire à la Coupe du monde féminine, les Banyana Banyana ont été éliminées dès la phase de groupes en subissant la loi de l’Allemagne (4-0) ce lundi à Montpellier.

Renversées par l’Espagne sur la fin (1-3) lors de leur entrée en lice, puis battues par la Chine ensuite (0-1), les filles de Desiree Ellis terminent dernières du groupe B et même une victoire ne leur aurait pas permis de se qualifier en raison du résultat de l’autre match du groupe (0-0 entre l’Espagne et la Chine)

Déjà qualifiées et en partie remaniées, les Allemandes se sont imposées sans forcer grâce à Leupolz (14e), Däbritz (29e), Popp (40e) et Magull (58e). Néanmoins, les Sud-Africaines n’ont pas à rougir de leur première participation au Mondial, elles qui ont frôlé l’exploit contre l’Espagne avant d’avoir, il est vrai, plus de mal ensuite. La Joueuse Africaine de l’année 2018, Thembi Kgatlana, et ses coéquipières viennent tout simplement de vivre un nécessaire apprentissage.

Le classement final du groupe B : Allemagne 9 pts, Espagne 4 pts, Chine 4 pts, Afrique du Sud 0 pt

Le onze de départ de l’Afrique du Sud