Après trois défaites lors de la 1ère journée, l’Afrique a décroché son premier succès à la Coupe du monde féminine 2019. Une victoire qui est l’œuvre du Nigeria, vainqueur 2-0 de la Corée du Sud ce mercredi à Grenoble. Après leur déroute initiale contre la Norvège (3-0), les Super Falcons se sont bien repris pour signer le 4e succès de leur histoire au Mondial (en 23 matchs joués) !

Déterminées à jouer en contres, les championnes d’Afrique en titre subissaient la domination adverse en début de match, tout en se procurant la première occasion sur une tête trop molle d’Oparanozie. Ce match basculait ensuite à la demi-heure de jeu sur un long ballon anodin d’Uchendu que la Coréenne Do-yeon expédiait dans son propre but (29e). Comme Oparanozie semblait avoir frôlé le ballon volontairement de la main, ce but faisait l’objet d’un visionnage par la VAR mais il était bel et bien validé !

Après avoir résisté au réveil asiatique avant la pause et au retour des vestiaires, les Nigérianes portaient finalement le coup de grâce par l’inévitable Barcelonaise Oshoala qui effaçait la gardienne adverse avant de conclure dans un angle fermé (75e). Avec ces 3 points, le Nigeria se donne de l’espoir pour la qualification puisque ce total devrait lui garantir au minimum de briguer une place parmi les meilleurs 3e. L’idéal serait bien sûr de conclure en prenant au moins un point face à l’hôte français lundi, mais c’est une autre histoire…

Le onze de départ du Nigeria