Récemment au centre des inquiétudes après avoir été infecté par le coronavirus et placé en réanimation, Junior Sambia va beaucoup mieux et va pouvoir reprendre le fil de sa carrière. Apparu à 17 reprises cette saison en Ligue 1 avec Montpellier (1 but et une passe décisive), le milieu de terrain de 23 ans va notamment devoir se pencher sur son futur international. Né à Lyon de parents centrafricains, l’Héraultais est en effet convoité par les Fauves du Bas-Oubangui.

«Nous suivons un certain nombre de joueurs binationaux, et Junior fait partie de ceux-là, nous lui souhaitons d’ailleurs un prompt rétablissement. Nous avons déjà entamé les démarches nécessaires pour qu’il vienne porter le maillot de la République centrafricaine», a révélé le président de la Fédération centrafricaine, Célestin Yannindji, sur les ondes de RFI, tout en précisant que le joueur n’a pas encore fait son choix.

«Il est encore jeune, il a sa propre vision de sa carrière. Nous espérons qu’un jour il comprendra que porter le maillot d’une équipe nationale, et en particulier de son pays d’origine, est une chose importante et que nous pourrons l’accueillir dans la tanière des Fauves», a glissé le dirigeant. Le message est passé.