Adepte des déclarations tapageuses, Louis Nicollin, l’exubérant président de Montpellier, n’avait encore rien dit sur la CAN 2015. C’est désormais chose faite. Et Jamel Saihi, l’un des deux Héraultais engagés dans la compétition avec l’Ivoirien Siaka Tiéné, en prend pour son grade. « On a aussi un très bon milieu de terrain et je me dis que finalement, Saihi peut rester en Tunisie s’il le désire (la CAN a lieu en Guinée Equatoriale, ndlr)« , ironise le dirigeant dans les colonnes du Midi Libre. « Je ne conçois pas que l’on quitte son club aussi longtemps en pleine saison. Cela peut déséquilibrer un groupe et être préjudiciable. À l’avenir, je n’achèterai plus un joueur qui dispute la Coupe d’Afrique des Nations, c’est clair« .