Nancy : “Dembélé ? Pas un phénomène”, selon son entraîneur

Mana Dembélé traverse une période compliquée. Malgré neuf buts (un total qui en fait le quatrième meilleur canonnier de Ligue 2), l’attaquant malien de l’AS Nancy Lorraine n’a pas été retenu pour la CAN 2015 par Henryk Kasperczak. Pire encore, il n’a plus marqué en club depuis le 1er novembre, soit deux mois et demi. Et ne comptez pas sur Pablo Correa, son entraîneur, pour lui remonter le moral. “Dembélé vit des moments difficiles. Mais, on sait que Guingamp ne l'aurait pas prêté si c'était un phénomène“, fustige l’Uruguayen avant de comparer son influence sur l’équipe à celle d’un autre buteur de Ligue 2 : “Ses 9 buts nous ont rapporté 13 points. Philippoteaux de Dijon, 7 buts pour 17 points“.

Correa ne s’en cache pas : il veut recruter en attaque. Il a même déjà un nom en tête : le Franco-marocain Youssef Adnane de Tours (8 buts cette saison). “Je le connais de mon passage à Evian. Il peut nous apporter cette saison ou la prochaine. Il y a eu des échanges“, reconnaît le technicien, “mais entre ce qu'il demande et ce que l'on peut donner, il y a une différence insurmontable“.

Nancy : “Dembélé ? Pas un phénomène”, selon son entraîneur
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.