Niger : un ex-sélectionneur du Maroc nommé sur le banc (officiel)

La Fédération Nigérienne de Football (Fenifoot) a annoncé jeudi l’arrivée d’un nouveau sélectionneur sur le banc du Mena A pour un contrat d'une durée de deux ans.

En effet, comme pressenti, l'entraîneur marocain Badou Zaki prend la tête de la sélection du Niger à compter du 1ᵉʳ décembre 2023. Outre ses responsabilités en tant que sélectionneur national, le coach marocain aura pour missions principales la restructuration et la revitalisation de la Direction Technique Nationale, la supervision et l'assistance technique des équipes nationales de catégories inférieures, ainsi que sa contribution à la mise en place et au fonctionnement technique de l’Académie d’élite nationale, comme précisé dans le communiqué de la Fenifoot. Il était libre depuis quelques mois et son départ du poste de sélectionneur du Soudan.

“La qualification du Mena pour une compétition majeure” comme objectif

“La Fenifoot a assigné au nouveau sélectionneur national comme objectif, la qualification du Mena A pour une compétition majeure de la CAF ou de la FIFA pendant la durée de son mandat. Il sera assisté par Zakariyaou Ibrahim désigné comme sélectionneur national adjoint“ , indique également le communiqué. Dans les éliminatoires du Mondial 2026, le Niger fera notamment face au… Maroc ! Plus le Congo, la Tanzanie et la Zambie.

Il est à noter qu'Ibrahim Zakariyaou assurait jusqu’à présent l’intérim à la tête du Mena A, suite à la non-prolongation du contrat de Jean-Michel Cavalli, le Français qui n'avait pas réussi à qualifier l'équipe pour la Coupe d’Afrique des Nations 2023.

Quant à Badou Zaki, personnalité éminente du football africain, ancien joueur du Wydad Casablanca et lauréat du Ballon d’Or africain en tant que gardien, il a dirigé l'équipe nationale du Maroc à deux reprises (2002-2005, 2014-2016). De plus, l'homme de 64 ans a occupé le poste de directeur du développement au sein de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) de décembre 2019 à juillet 2022. Sa meilleure performance avec les Lions de l’Atlas reste la finale de la CAN 2004, perdue face à la Tunisie (2-1) lors de son premier mandat, avec des joueurs tels que Marouane Chamakh.

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.