Le Nigeria va pouvoir aborder son huitième de finale face à la France, lundi, l’esprit léger. Source de tension (les joueurs ont boycotté l’entraînement de jeudi pour obtenir leur versement), les primes tant attendues ont été versées aux Super Eagles. Tamuno Danagogo, le ministre des Sports du Nigeria, s’est chargé, dimanche, du versement d’une somme comprise entre 2,2 et 3 millions d’euros à destination des joueurs. Le gouvernement brésilien, chargé de superviser la transaction, a révélé l’information à ESPN Brasil.