Le siège de la NFF (Fédération nigériane de football), situé à Abuja, a été détruit par les flammes mercredi matin. Alors que le personnel reprenait juste son service après la suspension du Nigeria par la Fifa pour ingérence gouvernementale, un incident électrique aurait déclenché l’incendie. Les pompiers sont intervenus pendant deux heures avant de le maîtriser, sans pouvoir pour autant empêcher le bâtiment d’être ravagé, rapporte la BBC. Si aucune victime n’est à déplorer, la NFF a vu de nombreux documents partir en fumée : « la plupart des documents importants et sensibles de la NFF se trouvaient dans le bureau du Secrétaire général et le feu a aussi détruit les documents comptables« , raconte le directeur technique de la NFF, Emmanuel Ikpeme, à l’AFP. Alors que le président de l’instance, Aminu Maigari, a été remercié et remis en place par deux fois et que la prolongation du sélectionneur Stephen Keshi se fait toujours attendre, la NFF semble cette fois avoir touché le fond…