OM : Saïss signe dans un autre club et s’explique (officiel)

Sur les tablettes de plusieurs clubs de Ligue 1 dont l'Olympique de Marseille, le talentueux défenseur marocain Romain Saïss a finalement opté pour une autre destination. Et même s'il arrive en fin de parcours (33 ans), son transfert suscite déjà de nombreuses interrogations…

C'est au Qatar, précisément à Al-Sadd, que le colosse a choisi de poursuivre sa carrière. Un montant de 2,5 millions d'euros a été nécessaire afin de convaincre Besiktas, son précédent club en Turquie, de le laisser partir. Romain Saïss se lance donc un nouveau défi dans un club qui a déjà vu défiler des talents tels que Santi Cazorla (Espagne) ou André Ayew (Ghana). Le capitaine des Lions de l’Atlas, brillant lors du dernier Mondial durant lequel les Marocains ont atteint les demi-finales, s'est engagé pour une durée de deux saisons.

Le club qatari, qui a terminé à une honorable troisième place lors du dernier championnat, s'est empressé d'officialiser l'arrivée du défenseur marocain, qui amènera toute son expérience et son talent. En rejoignant Al-Sadd, Romain Saïss a également gagné l'assurance de participer à la prochaine édition de la Ligue des Champions asiatique, compétition que sa nouvelle écurie a déjà remportée à deux reprises dans son histoire (en 1989 et 2011).

Dans une interview accordée dans la foulée à Foot Mercato, l'ancien Angevin a admis avoir été proche de signer à l'OM. “Il y avait un intérêt de l’OM. Ça a été, je crois, le premier club avec qui j’ai discuté. Avant même le début du mercato, j’avais échangé avec le président et le directeur sportif Javier Ribalta. Ça s’était très bien passé. Il y avait une offre de contrat du club et une offre pour Besiktas qui l’avait refusé. Je n’ai jamais caché que j’étais fan de l’OM étant petit. Pour moi, c’était une belle opportunité, un grand club français avec la C1. J’avais un intérêt. Mais malheureusement avec l’arrivée de Marcelino, j’ai senti qu’ils commençaient à avoir certaines réticences. Avec mes agents, on a compris que ce serait compliqué. Pour tout ça, ça ne s’est pas fait. Ça aurait pu se faire plus tôt si Besiktas avait accepté l’offre“, a résumé le Marocain.

Quid de son avenir avec les Lions de l'Atlas ?

Ce transfert dans le Golfe soulève toutefois des questions quant à la suite de la carrière internationale de Romain Saïss. Capitaine et sélectionné à 75 reprises (2 buts) avec les Lions de l'Atlas, le roc sera-t-il capable de continuer à offrir la pleine mesure de son talent ? Ce n'est un secret pour personne : le championnat qatari est moins compétitif que les championnats européens de premier plan. Certains observateurs craignent donc que les sélections futures du défenseur central puissent être remises en question. Mais à seulement quelques mois de la CAN, il est peu probable que Saïss, qui est un véritable taulier de l'équipe et qui se trouve dans “l’optique de jouer des CAN et une Coupe du monde en 2026“, soit éjecté du groupe. Les spéculations pourront continuer d'animer les débats mais seul Walid Regragui, le sélectionneur, aura le dernier mot.

OM : Saïss signe dans un autre club et s’explique (officiel)
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.