PSG : les vérités d’Hakimi sur le Real Madrid

Mardi, le 8e de finale aller de la Ligue des champions face au Real Madrid, au Parc des Princes, aura une saveur particulière pour Achraf Hakimi. Le latéral droit du Paris Saint-Germain a en effet été formé par le club espagnol, avec qui il n’a jamais vraiment eu sa chance. Dans les colonnes de Marca, l’international marocain a exprimé une petite rancœur vis-à-vis des Merengue, qui n’ont pas misé sur lui alors qu'il en ont eu l'occasion à plusieurs reprises.

«Un départ à cause d'un manque de maturité ou de confiance du Real ? Un peu des deux. (…) Quand je suis allé à Dortmund, j'ai été prêté et j'ai fait deux grandes saisons, j'ai dû revenir et décider. Et puis Madrid, je crois, n'a toujours pas misé sur moi, même si je pouvais jouer à un haut niveau. Et puis quand je suis allé à l'Inter, il y avait aussi une option d'achat pour Madrid et ils ne l'ont pas exécutée non plus, donc je pense que Madrid ne voulait pas parier autant sur moi que d'autres clubs», a glissé le Lions de l’Atlas. «Et je suis heureux parce que je pense que ces clubs n'ont pas eu tort de parier sur moi.»

17 matchs avec le Real

En fin de compte, Hakimi n’aura disputé que 17 matchs avec le Real Madrid, pour 4 trophées remportés : une Ligue des champions (en 2018), un Mondial des clubs, une Supercoupe d’Espagne et une Supercoupe de l’UEFA.

Après des débuts tonitruants, l’aventure au PSG du natif de Madrid a connu une période plus compliquée durant l’hiver, avec les premières critiques qui ont fleuri. Mais le Marocain sort d’une CAN très réussie sur le plan individuel avec notamment deux buts décisifs sur coup franc et il aborde donc le printemps européen du club de la capitale avec le plein de confiance.

PSG : les vérités d’Hakimi sur le Real Madrid
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.