Vivement critiqué par le président de son club d’Al-Sailiya au Qatar pour son maigre rendement (2 buts en 9 matchs, Issam Jemaâ a vu son entraîneur venir à son chevet. Pour Sami Trabelsi, l’attaquant tunisien manque encore d’automatisme avec ses nouveaux coéquipiers, d’où son manque d’efficacité devant le but. « Issam ne s’est pas très bien intégré avec ses nouveaux coéquipiers« , a reconnu l’ancien sélectionneur de la Tunisie devant Al Kaas, avant de poursuivre : « Il est clair qu’il est là pour nous aider. Il aura le temps d’ici la fin de la phase aller. Si les choses ne s’améliorent pas, il ne pourra pas rester avec nous.«