Mardi, les propos consternants tenus par le 4e arbitre du match de Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et l’Istanbul Basaksehir, Sebastian Coltescu, à l’encontre de l’entraîneur adjoint du club turc, Pierre Webo, ont suscité une vague d’indignation dans le monde entier et conduit au report de la rencontre à ce mercredi. Seule voix discordante : celle du consultant de RMC, Lionel Charbonnier, qui ne voit aucune connotation raciste dans les mots employés par le Roumain.

«Moi, j’ai entraîné en Afrique et je me suis déjà fait ‘traiter’ d’homme blanc. Ça n’a jamais été un propos raciste», a mis en balance le champion du monde 1998 en effectuant une comparaison pour le moins fumeuse en raison du contexte socio-historique totalement différent entre les deux continents.

Les propos de l’ancien entraîneur du club de Sanga Balende (RDC) et de l’ancien sélectionneur adjoint de Madagascar ont évidemment provoqué un tollé sur les réseaux sociaux.