Victime de cris racistes dimanche lors du match face au Vitoria Guimaraes (2-1), l’attaquant du FC Porto, Moussa Marega, a pris une décision forte en quittant le terrain à la 71e minute. Tout en approuvant le geste du Malien, l’ancienne gloire néerlandaise Ruud Gullit regrette que les autres joueurs ne l’aient pas suivi dans sa démarche.

«J’ai aussi envie de faire des reproches aux autres joueurs. Ils auraient dû le protéger. Ils auraient dû se dresser contre ces cris. Les adversaires aussi, il fallait que tous les joueurs quittent la pelouse. Il ne faut pas que ce soit la responsabilité d’un seul joueur, mais de tous les joueurs impliqués dans le match. C’est ce qui me déçoit le plus, même si je n’ai pas tous les détails», a regretté le vainqueur de l’Euro 1988 en marge des Laureus Awards. «C’est arrivé aux Pays-Bas et tout le monde avait quitté le terrain.  C’est ainsi que ça devrait être. La responsabilité ne doit pas revenir au seul joueur concerné.»

Un point de vue largement partagé, même si Marega n’a de son côté pas souhaité accabler ses coéquipiers.