Geste très fort de Moussa Marega ! Ciblé par des insultes racistes ce dimanche dans le championnat portugais sur le terrain du Vitoria Guimaraes (2-1), l’attaquant du FC Porto a demandé son remplacement et décidé de quitter le terrain à la 71e minute, quelques minutes après avoir inscrit le but de la victoire.

Malgré les mots de ses coéquipiers et de son adversaire du jour mais partenaire en sélection malienne Falaye Sacko, qui ont tenté de le retenir, le natif des Ulis n’a pas changé d’avis. Son entraîneur Sergio Conceiçao, qui a fini par lancer «c’est une honte» en direction des tribunes, et par remplacer l’Aigle par Wilson Manafa, s’est résolu à accepter le choix de son attaquant, qui a quitté le terrain très remonté en adressant des doigts d’honneur au public qui le sifflait.

On regrettera que l’arbitre n’ait pas stoppé le match et surtout que le Malien n’ait pas été accompagné dans sa démarche par ses coéquipiers…