Le footballeur congolais Zola Matumona a rompu son contrat avec le Brussels Football Club après que son président a tenu à son encontre des propos racistes dans lesquels il était question d’« arbres » et de « bananes ». Kia Motors, le sponsor maillot du club, en a fait de même afin de ne plus s’associer à l’image de ce de ce dernier.


Zola Matumona assure qu’il ne rejouera pas à Bruxelles. L’attaquant congolais a résilié son contrat avec le club belge, jeudi dernier, après que son président a tenu des propos « racistes et xénophobes à son encontre devant l’ensemble des joueurs et en présence du staff technique », selon son avocat. Le rude et bouillonnant Johan Vermeersch, qui sermonnait l’ensemble de l’équipe en raison de ses mauvais résultats récurrents, a prié Zola Matumona de penser à autre chose « qu’aux arbres et aux bananes ».

Après avoir démenti « formellement avoir tenu des propos racistes », sur le site de son club, Johan Vermeersch a reconnu au quotidien Le Soir avoir parlé « d’arbres et de bananes » tout en expliquant que ce n’était « qu’une boutade » pour provoquer une réaction de son joueur. Outre son départ, il a également provoqué la rupture du contrat du FC Brussels avec Kia motors, le sponsor maillot du club.

« Cette affaire prend des proportions qui ne nous permettent plus d’associer notre image avec le club bruxellois. Nous ne voulons pas être liés de quelque manière que ce soit avec des propos racistes », a déclaré vendredi dernier le directeur général de la division belge de Kia à l’agence Belga.

« J’espère que les supporters n’en tiendront pas rigueur » à Matumona

Samedi, Johan Vermeersch a présenté des excuses au joueur congolais du bout des lèvres sans pour autant admettre avoir tenu des propos racistes : « S’il a pensé – et je vais être de nouveau fort – que je l’ai pris pour un singe, d’abord c’est une mauvaise pensée, et si c’est comme ça dans sa pensée, je dois faire mes excuses, c’est clair ». L’entrepreneur de Ternat, qui estime que son ancien joueur est conseillé par un entourage mal intentionné, semble toujours espérer son retour. Matumona a confirmé samedi qu’il ne reviendrait pas mais cette possibilité reste ouverte selon RTL (TV Belgique).

« En tout cas – en cas de retour – j’espère que les supporters, comme moi, ne lui en tiendrons pas rigueur », a expliqué dimanche un supporter dans le journal télévisé de RTL. Interviewé dans un bar d’habitués du FC Brussels qui ont pris le parti du président, il estime que Zola a « peut-être été un peu excessif » en prenant « directement ses valises ». « C’est un moment de colère qu’il a eu c’est tout, comme tout le monde », ajoute cet autre supporter pour tenter d’expliquer les déclarations de Johan Vermeersch, avant de conclure : « Moi aussi je suis comme ça parfois… »