Suite à un contact avec Neymar mercredi lors du 32e de finale de la Coupe de France entre Caen et le Paris Saint-Germain (0-1), le latéral droit Steeve Yago a provoqué la blessure à l’adducteur gauche de la star brésilienne qui manquera le 8e de finale aller de la Ligue des champions entre le FC Barcelone et le PSG mardi prochain et éventuellement le match retour.

Pris pour cible par les supporters parisiens car il avait commis une grosse faute sur l’attaquant quelques minutes plus tôt qui aurait mérité un deuxième carton jaune, synonyme d’expulsion, Yago a été visé par des insultes à caractère raciste sur les réseaux sociaux. «Merci pour vos messages, ceux qui me soutiennent par rapport aux messages d’insultes que je reçois sur Instagram et Twitter. Merci. Ne vous inquiétez pas pour moi, franchement ça ne m’atteint pas du tout. Même les insultes raciales, ça me passe au-dessus. Vous me connaissez, je suis plus fort que ça», a réagi l’international burkinabè dans une vidéo, avant de recevoir le soutien officiel de son club de Caen.

«Le SM Caen dénonce avec la plus grande ardeur les attaques subies par Steeve Yago et lui apporte un soutien absolu», a écrit la formation de Ligue 2 sur Twitter en ajoutant le hashtag «no racism». Fair-play, le club normand a aussi souhaité un «prompt rétablissement» à Neymar en espérant «le voir rapidement sur les terrains».