Voilà une décision qui va faire du bruit à 48h du quart de finale retour de la Ligue des champions programmé samedi entre le TP Mazembe et le Raja Casablanca ! Dans une correspondance adressée aux deux clubs, la chambre de résolution des litiges de la FIFA a annoncé qu’elle donne partiellement raison au TPM dans le différend qui l’oppose au club marocain et à Ben Malango. L’attaquant s’était engagé avec le Raja l’été dernier sans le consentement des Corbeaux de Lubumbashi qui estimaient qu’il était toujours sous contrat.

Allant dans ce sens, la FIFA a condamné Malango à dédommager son ancien employeur à hauteur de 296 996 dollars en précisant que son nouveau club est solidaire du paiement de ladite somme. Malgré cette sanction, l’international congolais et le Raja s’en tirent plutôt bien alors que le TP Mazembe réclamait initialement 5 millions de dollars à titre compensatoire, la suspension de Malango pour 6 mois et une interdiction de recrutement à l’encontre du RCA.

Buteur vendredi dernier à l’aller (2-0), Malango sera donc bien éligible au retour samedi dans son ancien jardin qui risque de ne pas lui réserver un accueil des plus chaleureux… Même si les deux clubs se sont dits satisfaits par ce verdict, il n’est pas exclu qu’ils se tournent vers le Tribunal Arbitral du Sport.

La Chambre de Résolution des Litiges de la FIFA rend sa décision dans le cadre du dossier RAJA CLUB ATHLETIC/TP…

Publiée par Raja Club Athletic sur Jeudi 5 mars 2020