Carteron

Patrice Carteron fait des vagues au Maroc ! Après la victoire de son équipe, le Raja Casablanca, contre le Rapide Oued Zem (2-1) mardi, l’entraîneur français a tenu des propos polémiques.

«Aujourd’hui c’est un but valable refusé, à Safi c’était un penalty non sifflé. Dans le même temps, nos concurrents ont des penaltys très généreux sifflés à tous les matchs. Je suis très mécontent mais je suis fier des joueurs», a d’abord lancé le technicien en conférence de presse, avant de cibler plus particulièrement le grand rival, le Wydad Casablanca. «Si on est arbitré comme ça toute la saison, le Wydad sera facilement champion. Je tenais à le dire car je veux protéger mes joueurs, je ne veux pas qu’ils prennent des cartons en s’énervant. Je suis en colère. (…) Si l’on en veut au Raja, il faut le dire tout de suite, mais ce n’est plus possible !»

Ces propos ont évidemment suscité une vive réaction du côté du WAC, qui a écrit à la Fédération royale marocaine de football (FRMF) pour demander l’ouverture d’une enquête et la prise de sanctions. «Devant la gravité de cette déclaration, qui entache directement l’intégrité du championnat national, et remet en question l’équité des institutions, le Wydad Athletic Club dénonce officiellement les propos de l’entraîneur du Raja Club Athletic et demande qu’une enquête soit ouverte», indique le courrier. Ambiance…

Les accusations de Carteron