Ce jeudi, la FIFA a rendu son verdict dans le litige opposant le TP Mazembe à son ancien joueur, Ben Malango, désormais sociétaire du Raja Casablanca. L’attaquant s’en est plutôt bien tiré en étant condamné à verser 296 996 dollars à titre compensatoire (le Raja paiera cette amende) tout en évitant la suspension.

De son côté, l’agent du Congolais, Faustino Mukandila, crie à l’injustice. Contacté par le média Le360, l’intermédiaire affirme que son poulain était bel et bien libre au moment de s’engager avec le Raja et il accuse le TPM d’avoir transmis un contrat «falsifié» à la FIFA. L’instance aurait donc, selon lui, rendu son jugement en se basant sur des documents erronés.

En attendant de savoir si le Raja saisit le TAS, pas sûr que ces déclarations soient le meilleur moyen de calmer le jeu alors que le RCA et Malango sont attendus samedi sur le terrain du TP Mazembe à l’occasion des quarts de finale retour de la Ligue des champions (victoire 2-0 du Raja à l’aller)…