Après le match nul encourageant dans le contenu concédé à domicile à l’aller (1-1), la RD Congo a sombré mardi face au Maroc (1-4) en barrage retour de la Coupe du monde 2022. La déception a été grande chez les supporters des Léopards et, pour exprimer leur frustration, certains ont plus que dépassé les bornes.

Auteur de deux dégagements ratés qui ont entraîné les deux premiers buts du Maroc en première période, l’international Christian Luyindama en a fait les frais. Après la rencontre, des fans dépités ont en effet caillassé la maison du défenseur central d’Al-Taawoun, située à Kinshasa et une vitre a notamment été brisée…

«Ils sont venus avec des grosses pierres, ils sont entrés dans la parcelle et ont cassé des vitres et d’autres choses. Ils voulaient absolument faire tomber toute la maison. Sa femme était là, seule (d’autres sources indiquent qu’il s’agirait plutôt de sa mère, ndlr). Heureusement que la police est intervenue pour les disperser», a raconté un témoin cité par Top Congo FM. Des images regrettables…