En mai dernier, la disparition de Joseph Mwepu Ilunga était venue le rappeler : Contrairement aux promesses effectuées par le gouvernement congolais en juillet 2011, les champions d’Afrique 1968 et 1974 n’ont, sauf de rares exceptions, pas reçu la rente mensuelle de 500 dollars qui avait été promise à chacun d’eux. Face à ce statu quo à l’œuvre depuis quatre ans, la Fédération congolaise (Fecofa) a décidé d’agir. Consciente des difficultés financières éprouvées par certains de ces champions d’Afrique, l’instance s’est engagée à verser la fameuse rente à la fin de chaque mois. Seul bémol : au lieu des 500 dollars promis, la prime se limitera à 200 dollars. Au total, 17 anciens Léopards sont concernés par la mesure qui ne s’appliquera pas aux familles des champions d’Afrique déjà décédés comme Pierre Kalala Mukendi, Mwepu Ilunga et Ricky Mavuba, le père de Rio.

 Les 17 anciens Léopards concernés :

Lobilo Boba Florian

Mbungu Ekofo Tex

Mana Mambwene

Ndaye Mulamba Pierre

Kabasu Babo Dominique

Kabamba Nicodème

Mungamuni Léon

Kalambayi Mohamed

Mange Salomon

Ndongala Jérôme

Ebengo Augustin

Mvukani Philippe

Bayungasa Mbimba Baudouin

Mwape Dieudonné

Muwawa Ignace

Ngoie Kafula

Tubilandu Dimbi Albert