Boudebouz

Peu inspiré depuis son retour en France cet été, le milieu offensif de l’AS Saint-Etienne, Ryad Boudebouz, a subi les sifflets du stade Geoffroy Guichard au moment de son remplacement à la 75e minute contre Amiens (2-2) dimanche. Un traitement injuste, estime son coéquipier Wahbi Khazri, monté au créneau pour défendre l’Algérien.

«C’est dommage parce qu’il fait plutôt un bon match. On est sur une bonne dynamique et il ne faut pas être impatient. On a besoin du soutien du public. C’est tous ensemble qu’on va avancer et aller loin», a plaidé l’international tunisien dans les colonnes de L’Equipe, avant de faire référence au poteau trouvé par le Fennec sur coup franc. «Là, à dix centimètres près, il sortait sous les applaudissements.»

Pour savoir si le message a été entendu, rendez-vous dimanche pour la réception de l’AS Monaco.