khazri

Dans le dur ces derniers mois, Wahbi Khazri a débuté deux des trois premiers matchs de l’ère Claude Puel à l’AS Saint-Etienne comme remplaçant. Présent samedi en conférence de presse, le technicien a envoyé une petite pique au Tunisien.

«Je ne lui demande pas de marcher sur l’eau, juste de courir sur le terrain», a souri l’ancien entraîneur de Leicester, avant d’expliquer qu’il ne compte pas utiliser l’Aigle de Carthage en numéro neuf, contrairement à ses prédécesseurs. «Ce n’est pas un vrai avant-centre, il n’est pas dans la surface à la conclusion des actions quand on joue haut. On a besoin de joueurs qui puissent peser dans la surface et fixer la défense», a estimé le Castrais. Au moins, l’ancien Bordelais sait à quoi s’en tenir…