Pour ses premières minutes de la saison, Wahbi Khazri ne pouvait pas rêver pire… Poussé vers la sortie par ses dirigeants, l’attaquant de Saint-Etienne figurait pour la première fois dans le groupe retenu par Claude Puel pour affronter Lens (0-2) ce samedi en Ligue 1. Lancé à la mi-temps avec l’espoir de sauver son équipe, menée au score et réduite à dix après l’expulsion précoce de Kolodziejczak, l’international tunisien n’a rien apporté sur le plan offensif.

Pire, auteur d’un tacle très en retard sur Jonathan Gradit, l’ancien Bordelais a écopé d’un carton rouge direct à la 65e minute, soit seulement 20 minutes après son entrée en jeu. A neuf contre onze, la messe était dite pour les Verts. Cet épisode risque en tout cas de porter préjudice à Khazri, sans doute plus que jamais poussé vers la sortie…