Face à la situation dans le nord du Cameroun, en proie à des exactions de Boko Haram, Samuel Eto’o a lancée une initiative par le biais de sa fondation privée afin de lever des fonds pour lutter contre le groupe terroriste.


Samuel Eto’o tire la sonnette d’alarme. Face à la situation qui se dégrade dans le nord du Cameroun, l’attaquant de la Sampdoria de Gênes a lancé une initiative intitulée « Yellow Whistle Blower fc », par le biais de la fondation qui porte son nom. Démarche dont le but est de récolter des fonds afin d’appuyer les ONG qui viennent en aide aux réfugiés des pays limitrophes du Cameroun, dont certaines régions sont durement frappées par les exactions du groupe Boko Haram.

« Cette initiative qui me tient particulièrement à cœur est une opération de solidarité. Tout le monde peut donner. Comme moi, beaucoup sont révoltés par les injustices et l’isolement que vivent ces populations. C’est une opportunité de tirer la sonnette d’alarme sur une situation qui se dégrade« , a indiqué le Lion Indomptable lors de la présentation de son action.

L’ancien capitaine de la sélection camerounaise veut en finir avec « l’indifférence générale » face à cette situation, alors que 250 000 déplacés ont fui leurs pays pour trouver refuge au Cameroun et que 54,8 millions de dollars sont nécessaires afin de leur venir en aide, d’après les chiffres du HCR. « Ces réfugiés sont sans ressources. Ils ont peur, ils ont faim et ils ont soif. Tout ceci dans l’indifférence générale. Il est temps de faire quelque chose« , s’est indigné Eto’o.

Avec cette initiative, le natif de Yaoundé espère toucher les consciences afin que les décideurs, mais aussi les citoyens préoccupés par la menace Boko Haram dans cette région entre Nigeria, Cameroun et Tchad, viennent en aide aux population déplacées, afin d’éviter une crise humanitaire mais aussi sanitaire compte tenu des conditions d’accueil.

 Toutes les informations sur Yellow Whistle Blower fc