Mercredi, l’ancien international sénégalais Guirane N’Daw a suscité une vive polémique en affirmant dans une vidéo diffusée par IGFM qu’il a menti sur son âge durant sa carrière comme «99% des joueurs sénégalais». Très critiqué au pays, l’ancien milieu défensif de Sochaux s’est expliqué dans l’émission «Subateel» diffusée sur Sen Tv.

«Je suis revenu au Sénégal pour implanter, dans le cadre de la reconversion, une académie qui formera des joueurs désireux de faire carrière dans le football, mais en même temps apporter ma contribution à cette discipline qui m’a tout donné», a d’abord rappelé N’Daw dans des propos retranscrits par l’Agence de Presse Sénégalaise (APS). «Pour vulgariser ce projet, j’ai accordé plusieurs interviews aux médias sénégalais et donné mon avis sur les questions liées au football. C’est ainsi que j’ai été interpellé par IGFM sur la fraude sur l’âge.»

«Je voulais dire que ces enfants ont du talent, mais du mal à avoir des papiers»

L’ancien Lion plaide pour un malentendu : «Dans ma réponse, j’ai voulu sensibiliser les parents parce que les jeunes Sénégalais ont d’énormes difficultés pour avoir des papiers administratifs. Très souvent, ils ne sont pas déclarés à temps et les parents ne se rendent compte de leur négligence que pendant les périodes d’examen ou autre circonstance nécessitant de disposer d’un acte de naissance. (…) C’est dans ce cadre que j’ai fait cette déclaration maladroite. Je ne cherchais qu’à sensibiliser. Je n’ai jamais imaginé que cela allait prendre cette ampleur.»

A nouveau questionné sur ces fameux «99%» évoqués, N’Daw a déclaré : «Je ne me suis pas fait comprendre. Je voulais dire que les enfants ont du talent, mais ont du mal à avoir des papiers. C’est un malentendu. (…)  Je suis Sénégalais et fier de l’être. Ce pays m’a tout donné et j’ai défendu avec dignité ses couleurs (….). Donc, ce serait absurde de ma part de vouloir ternir l’image de mon pays. Je n’ai jamais eu cette intention et je ne l’aurai jamais. (…) L’erreur est humaine. Je reconnais avoir commis une erreur et je présente mes excuses à tout le monde, particulièrement au monde du football. Je suis membre de cette famille.» Fin de la polémique ?