A l’issue de la CAN 2019, achevée par une défaite en finale face à l’Algérie (0-1), la Fédération sénégalaise de football (FSF) a fait le choix de conforter le sélectionneur Aliou Cissé, sous contrat jusqu’en 2022. Ancien coéquipier du technicien et membre de l’épopée de 2002, Ferdinand Coly ne se montre pas emballé par cette décision.

«On peut supposer qu’il est fatigué. Certains diront aussi que l’équipe a peut-être besoin d’un nouveau discours, d’une nouvelle méthode», a glissé l’ancien joueur de Lens dans les colonnes de Jeune Afrique, avant d’insister sur le contenu.

«Personnellement, et je ne suis pas le seul à le penser, je ne suis pas toujours convaincu par le jeu produit, même si on gagne souvent. C’est parfois tiré par les cheveux, alors que nous avons des joueurs de très haut niveau dans l’effectif», fait-il remarquer. «Est-ce qu’Aliou saura donner une nouvelle impulsion à son équipe, la faire jouer autrement ? On le saura assez vite, mais une équipe, même si elle a des résultats, peut avoir besoin d’une forme de renouveau.» Charge à Cissé de se renouveler pour apporter des réponses à ces interrogations.