Sénégal : Aliou Cissé salue le retour en grâce d’Edouard Mendy

Auteur d'une bonne performance contre les Éperviers du Togo mardi (0-0) à l’occasion de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, Edouard Mendy retrouve progressivement la confiance de son coach, le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé.

Le gardien, élu meilleur de l'UEFA lors de la saison 2020-2021, avait essuyé de nombreuses critiques ces derniers mois en raison de quelques prestations mitigées et certaines voix appelaient à lui retirer son statut de titulaire indéboulonnable en sélection. 

« Les critiques font partie du jeu. Vous avez vu que mon équipe (Al-Ahli) a renversé la tendance, on entend plus de critiques. Ça fait partie du jeu et il faut l'accepter. Et comme je l'ai dit, il faut se réfugier dans le travail et pour renverser la tendance que ce soit collectif ou individuel », relativisait le portier de 31 ans en octobre dernier.

De son côté, le sélectionneur Aliou Cissé n'a jamais cessé de placer sa confiance en son gardien. Cette confiance a été justifiée, en particulier lors du match nul contre une équipe togolaise très compétitive puisque Mendy a multiplié les arrêts, en particulier en fin de match, lorsqu’il a véritablement sauvé les meubles.

Cissé salue un “un grand Edouard Mendy”

« On a montré notre mental face à une équipe togolaise assez entreprenante, assez costaud mais on a répondu comme il fallait. On n’a pas pris de but et ça c'est très intéressant. Pour gagner des matchs, il faut défendre et je crois qu'on a bien défendu avec un grand Edouard Mendy qui nous a maintenus en vie », a souligné Aliou Cissé.

Cette déclaration laisse entrevoir un avenir encourageant pour Mendy dans les cages du Sénégal, à quelques semaines du coup d'envoi de la Coupe d'Afrique des Nations. Sur les quatre derniers matchs disputés avec Édouard Mendy, le Sénégal n'a enregistré qu'une seule défaite, contre l'Algérie. Pour le reste, ce sont trois victoires et trois clean sheets.

Rappelons que le Sénégal est placé dans le groupe C de la CAN, aux côtés du Cameroun, de la Guinée et de la Gambie, un groupe considéré comme difficile par de nombreux observateurs du football.

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.