Présent vendredi au Sénégal pour rendre un dernier hommage à Papa Bouba Diop, décédé dimanche dernier à 42 ans des suites d’une maladie, l’ancien président du RC Lens, Gervais Martel, a tenu des propos particulièrement forts au sujet de l’ex-international sénégalais.

«Nous sommes heureux de faire des témoignages sur la personne, mais très tristes de perdre un joueur légendaire. Bouba Diop était un monument physique, mais aussi un monument humain», a encensé le dirigeant en évoquant un «joueur impressionnant et un personnage formidable». «Je n’ai pas de connaissances qui ont fréquenté Bouba Diop, qui vont te dire du mal de lui. A la fin de sa carrière, il est revenu pour vivre à Lens et il jouait souvent avec les anciens du club.» Un magnifique hommage.