Séville : les étranges explications de Sampaoli pour Pape Gueye

Prêté par l’Olympique de Marseille à l’occasion du mercato d’hiver, Pape Gueye a déjà fait son trou au FC Séville et séduit les observateurs. Pourtant, le milieu de terrain ne prendra pas part au 16e de finale aller de la Ligue Europa ce jeudi face au PSV Eindhoven.

Et pour cause, l’international sénégalais n’a pas été inscrit sur la liste transmise à l’UEFA ! Invité à s’expliquer à ce sujet mercredi, l’entraîneur andalou Jorge Sampaoli a avancé une justification étonnante, évoquant l’ordre d’arrivée des recrues hivernales.

«Pape Gueye n'est pas sur la liste car c’est le dernier est arrivé, et on ne connaît pas la réalité dans laquelle les footballeurs arrivent. C'était presque par ordre d'arrivée, pas par ordre de besoin, car on ne connaissait pas non plus l'adaptation de Pape au football espagnol. Ocampos était déjà là et je le connaissais et nous avions besoin de quatre Espagnols. Nous devions adapter la liste à cette réalité et c'est ce besoin qui a fait la liste», a mis en avant le technicien.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par PG22 (@p.gueye24)

Un coéquipier ne comprend pas

Cette décision n’a pas manqué d’interpeller Fernando, nouveau compère du Lion dans l’entrejeu. «Mais pourquoi ? Je ne sais pas, je comptais sur lui, je pensais que tous les joueurs étaient là. Je ne m'attendais pas à entendre ça», a réagi le Brésilien mardi en tombant des nues, avant d’encenser Gueye. «Il s'est très bien adapté. Il a 24 ans et est très physique. Il est très humble, écoute et fait ce que les gens lui disent, c'est un gamin qui a tout pour grandir et nous aider dans cette seconde partie de saison, j'espère qu'il restera à Séville pendant de nombreuses années», a félicité l’expérimenté milieu de terrain. Conquis, le FC Séville envisagerait déjà de conserver définitivement le vainqueur de la CAN 2019, indique Marca !

Séville : les étranges explications de Sampaoli pour Pape Gueye
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.