Super League africaine : les 8 équipes participantes

Le coup d'envoi de la tant attendue Super League africaine aura lieu vendredi. Il ne reste donc plus que quelques heures avant de voir la toute première édition de cette compétition, qui se déroulera en parallèle de la Ligue des champions et de la Coupe de la Confédération. Dans cet article, nous allons vous présenter les 8 équipes engagées dans cette African Football League 2023-2024.

Cette compétition novatrice rassemble huit équipes de premier plan, chacune portant les espoirs et les aspirations de tout un pays. Parmi ces acteurs majeurs, six clubs illustres (Al Ahly, Espérance Tunis, Wydad Casablanca, Mamelodi Sundowns, TP Mazembe et Enyimba) empreints d'histoire et de succès et tous sacrés en Ligue des champions, se dressent aux côtés de deux formations moins installées (Simba SC et Petro Atletico), aspirant elles aussi à marquer leur empreinte dans l'élite du football africain. Avec seulement 8 formations de huit pays différents (contre 24 prévues initialement), la compétition débutera dès les quarts de finale. Sans plus attendre, dressons le profil de chaque écurie qui disputera cette nouvelle et toute première édition de la Super League africaine.

Les ténors du football africain

Al Ahly (Égypte)

Symbole incontesté du football égyptien et africain, Al Ahly incarne la fierté et la tradition. Avec un nombre impressionnant de onze titres en Ligue des Champions de la CAF à leur actif, les “Diables Rouges” se hissent comme l'équipe la plus couronnée du continent. Leur domination s'est notamment étendue aux finales récentes remportées en 2020, 2021 et 2023, témoignant de leur capacité à rester au plus haut niveau continental.

Anthony Modeste, Al Ahly
© IconSport

Espérance Tunis (Tunisie)

Forts de leurs quatre titres en Ligue des Champions et de leurs 32 victoires en Ligue Pro 1, les “Sang et Or” incarnent l'excellence du football tunisien. Malgré leur renommée, ils n'ont pas réussi à avoir la même stabilité à l'échelle continentale ces dernières années, oscillant entre les quarts et les demi-finales de LDC. La Coupe de Tunisie leur échappe également depuis 2016.

Espérance Tunis
© Iconsport

Wydad Casablanca (Maroc)

Les “Rouge et Blanc” du Maroc ont remporté à trois reprises la Ligue des champions de la CAF. La dernière fois ? C'était en 2022. Egalement champion national à 22 reprises (un record !), le Wydad fait incontestablement partie des meilleures équipes du continent africain. Avec des joueurs de talent dans leurs rangs comme Bouly Sambou, Yahya Jabrane ou encore Yahia Attiat-Allah, ils peuvent envisager l'avenir sereinement.

Yahya Jabrane, Wydad Casablanca
© Iconsport

Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud)

Depuis leur triomphe en 2016, les “Masandawana” sont devenus une force montante en Afrique. Leur présence régulière en phases finales de Ligue des champions confirme leur montée en puissance. Au niveau national, ils restent sur 6 titres de rang et alors que la saison 2023-2024 ne fait que de démarrer, ils occupent déjà la tête de la première division sud-africaine avec 8 victoires en autant de journées.

Mamelodi Sundowns
© IconSport

TP Mazembe (RD Congo)

Autrefois une puissance incontestée, les “Corbeaux” de la RDC font face à quelques difficultés sportives ces dernières années, peinant à aller aussi loin qu'avant en Ligue des Champions. Néanmoins, le club lushois à réussi à retrouver la phase de groupes cette année et son palmarès riche et ses ambitions suffisent à le positionner parmi les meilleures équipes du continent africain.

TP Mazembe, Cheick Oumar Abdallah Fofana

Enyimba (Nigeria)

Bien que nettement moins connu que les 5 cadors cités précédemment, ce club fait partie des plus grosses écuries du Nigeria. Vice-champion en titre et double vainqueur de la Ligue des champions en 2003 et 2004, il aura à coeur de faire bonne figure et pourquoi pas de renouer avec son glorieux passé en allant au bout de la compétition. Leur entraîneur n'est autre que Finidi George, l'ancienne star des Super Eagles (62 capes, 6 buts).

Enyimba, Chikamso
© IconSport

Les outsiders

Simba SC (Tanzanie)

Simba AC, c'est le club qui monte dans l'Est de l'Afrique ! La formation basée à Dar es Salam, la capitale de la Tanzanie, reste sur un prometteur quart de finale en Ligue des champions. Et au cours de cette African Football League, ils auront peut-être l'occasion de recroiser le Wydad Casablanca, leur bourreau.

Simba SC
© IconSport

Petro Atletico (Angola)

Malgré une récente affaire de corruption qui lui a valu des sanctions de la part de sa Fédération, le club angolais est en constante évolution. 17 fois champion national, l'hégémonie sur son territoire est incontestable. En 2022, l'écurie jusque-là discrète sur la scène continentale atteint les demi-finales de la Ligue des champions de la CAF. Preuve que leur talent est incontestable. Ils espèrent maintenant aller au bout d'un tournoi continental.

Petro Atletico Luanda, équipe
© Iconsport
Super League africaine : les 8 équipes participantes
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.