Le Zamalek n’y arrive pas. Incapable de battre le rival Al Ahly depuis 2007, les Chevaliers Blancs se sont inclinés aux tirs au but dimanche (0-0, 5 t.a.b. à 4) lors de la Supercoupe d’Egypte au terme d’un match fermé. Alors qu’Ahmed El Shennawy, le gardien du Zamalek, avait repoussé les deux premières tentatives des Diables Rouges, le Burkinabé Mohamed Koffi a raté le tir décisif, permettant à Al Ahly, vainqueur du dernier championnat, de revenir dans la course et renverser son adversaire. Les hommes de Juan Carlos Garrido remportent la Supercoupe pour la huitième fois de leur histoire, un record.