Actuellement sociétaire du Tavria Simferopol en Ukraine, Anis Bousaidi est au cœur du conflit ukrainienne et son club est interdit de disputer le championnat ukrainien. Une situation qui pousse l’international tunisien vers la sortie. Il pourrait bien rebondir en Grèce.