Comme indiqué ce mardi, le TP Mazembe suspecte un de ses joueurs sous contrat d’avoir planifié sa fuite vers l’Angola et le club de Primeiro de Agosto. Sur son site officiel, le club lushois a poussé un coup de gueule et révélé l’identité du joueur en question : le milieu offensif Glody Likonza (22 ans), actuellement retranché dans un hôtel de Kinshasa, à plus de 1 500 km de Lubumbashi.

«Investigation faite, c’est le vice-président de Primeiro de Agosto, agissant en solo, qui serait entré dans la danse pour faire signer Glody sans en informer le TPM. Le milieu de terrain a reçu comme promesse du fameux vice-président qu’il signerait à Lille après sa première année de contrat en Angola ! Grâce à un réseau mafieux bien organisé à Kinshasa, le joueur recevrait une grosse somme en liquide avant de rejoindre Luanda frauduleusement par la frontière de Lufu, ce mardi soir. Un nouveau passeport a été octroyé au joueur lundi après-midi par ce même groupe de mafieux», ont dénoncé les Corbeaux de Lubumbashi qui n’ont pas l’intention de céder aux pressions exercées par l’entourage du joueur.

«L’entourage du joueur – qui serait impliqué dans cet enlèvement – brandit une fausse proposition jamais ni transmise ni traitée par la direction des Corbeaux. Joint ce lundi par le TPM, Primeiro de Agosto confirme que la fameuse lettre d’offre présentée par l’entourage du joueur est fausse, la personne qui a fait ça a utilisé le cachet de leur service des ressources humaines et acoupé la face supérieure d’une lettre interne adressée à un de leurs joueurs. Les signataires sur ce faux n’engagent en rien Primeiro confirme le club angolais», a souligné le TPM qui a indiqué avoir saisi la Fédération congolaise, la FIFA et les «autorités territoriales». De quoi convaincre Likonza de faire machine arrière ? Affaire à suivre…