Leader du groupe D de la Coupe de la CAF, le TP Mazembe devra au minimum assurer le match nul (par 0-0 ou 1-1) dimanche à domicile contre Horoya pour valider son billet en quart de finale. Difficulté supplémentaire pour les Corbeaux de Lubumbashi, l’entraîneur Pamphile Mihayo devra composer avec une charnière centrale décimée.

« C’est un casse-tête après cette victoire (contre Mounana dimanche, 1-0, ndlr). Joël Kimwaki s’est blessé au bout de 18 minutes, Salif Coulibaly soigne sa cheville et j’ai la conviction qu’il sera utilisable face à Horoya. En revanche, Kévin Mondeko a pris un deuxième carton jaune et par conséquent sera suspendu« , a énuméré le technicien sur le site officiel de son club. « A ce poste, nous avons Kabaso Chongo et Christian Kouamé que nous pouvons aligner comme axial, l’international ivoirien l’a déjà bien fait autrefois. D’ici la fin de la semaine, nous trouverons des solutions. » Au vu de l’importance du match, il vaudrait mieux…