Tous annoncés sur le départ ou désireux de faire leurs valises cet été, ils n’ont pas encore finalisé leur transfert à quelques jours de la clôture du mercato le 31 août. Premier volet de ce focus consacré par Afrik-Foot à ces dossiers chauds.



 Abdennour touche au but

Pas parvenu à s’imposer en deux ans à Valence entre blessures et méforme, Aymen Abdennour est tombé très bas dans la hiérarchie des défenseurs centraux. Plus appelé en sélection depuis juin, son avenir ne passe plus par le club che. Après un été longtemps calme, le roc tunisien tient une porte de sortie !

En passe de rebondir au Zénith Saint-Petersbourg pour un prêt de deux ans, l’ancien Monégasque a fait faux bond au club russe en raison de l’intérêt de l’OM et de Lille. L’Aigle de Carthage a finalement choisi l’OM et L’Equipe annonce qu’il va rallier la Canebière ce mardi pour passer sa visite médicale avant un probable prêt de deux ans.

 Aurier en salle d’attente

Supplanté par Thomas Meunier dans la hiérarchie depuis la CAN 2017, Serge Aurier a fait part à ses dirigeants de sa volonté de quitter le PSG avant même l’arrivée d’un autre concurrent de poids, Dani Alves. Manchester United, Manchester City, Tottenham, la Juventus Turin, l’Inter Milan, le Milan AC… Le latéral droit de 24 ans ne manquait pas de prétendants. Même si sa préférence allait à MU, l’Ivoirien se dirige finalement vers Tottenham. Il dispose d’un accord sur un contrat de 5 ans avec les Spurs et le club londonien s’est mis d’accord avec le PSG sur un transfert à 25 M€ (plus 2M€ de bonus).

Reste un problème : condamné à une peine de deux mois de prison ferme dans une affaire de violence envers un policier (il a fait appel), l’ancien Toulousain n’est pas certain de voir sa demande de visa accordée. Cette même affaire lui avait d’ailleurs valu une interdiction d’entrée sur le territoire britannique lors du déplacement du PSG contre Arsenal en Ligue des champions en novembre dernier. Si le transfert venait à capoter, la Juve reste à l’affût. Problème : les Bianconeri ne disposent plus de place d’extra-communautaire dans leur effectif et ils devront céder le champion d’Afrique 2015 pour 6 mois.

 Bony, retour à l’envoyeur ?

Toujours en difficulté à Manchester City et pas relancé par son prêt à Stoke (2 buts en 10 matchs la saison passée), Wilfried Bony compte bien profiter de l’été pour rebondir. Un temps ciblé par Lille et présent dans la short-list de l’OM, l’attaquant de 28 ans prend finalement la direction d’une destination bien connue : Swansea, le club avec lequel il a flambé entre 2013 et 2015.

Les discussions entre les deux écuries se poursuivent et un accord est proche d’après la presse anglaise. L’Ivoirien devrait coûter moins de la moitié des 32 M€ récupérés par les Swans pour le vendre début 2015. Une bien mauvaise opération financière pour les Skyblues…