La crise est proche en Tunisie. Sanctionnés par la Fédération tunisienne de football (FTF) après leur déclarations politiques controversées après le match CA Bizertin-ES Sahel, dimanche, les dirigeants de l’ESS menacent de retirer leur confiance au bureau fédéral de la FTF. De son côté l’instance a prévenu qu’elle pourrait suspendre le championnat jusqu’en décembre et la fin de l’élection présidentielle en cas de nouvelles déclarations polémiques émanant de dirigeants de clubs.