Le bureau fédéral de la Fédération tunisienne de football (FTF) a statué lundi sur les incidents qui ont émaillé la rencontre entre le CA Bizertin et l’ES Sahel, dimanche. Alors que ses supporters ont déployé une « banderole insultante » envers « la région du Sahel« , le CAB a été condamné à un match à huis clos et 15 000 dinars d’amende. Auteur de « déclarations enflammées » après la rencontre, Houcine Jenayeh, le président exécutif de l’ES Sahel, a lui aussi été rattrapé par la patrouille et sanctionné de six matches de suspension et 3 000 dinars d’amende. Ridha Charfeddine, le président du club étoilé, devra quant à lui comparaître devant la commission de discipline.