Comme pressenti, la Fédération tunisienne (FTF) a officialisé ce jeudi la nomination de Nabil Maaloul comme nouveau sélectionneur. Le technicien succède à Henryk Kasperczak et signe son retour après un bref passage sur le banc des Aigles de Carthage en 2013.


C’était dans l’air du temps, c’est désormais officiel. Réuni ce jeudi, le bureau fédéral de la Fédération tunisienne (FTF) « a décidé d’engager Mr. Nabil Maaloul à la tête de la sélection Nationale des séniors« , indique l’instance sur son site officiel. L’ancien coach de l’Espérance Tunis succède à Henryk Kasperczak, récemment limogé, et signe son retour après un bref passage sur le banc des Aigles de Carthage en 2013. Le technicien de 54 ans aura pour objectif la qualification au Mondial 2018 et à la CAN 2019.

En 2013, Maaloul avait occupé cette fonction durant 7 mois avant de jeter l’éponge à la suite de la non-qualification pour le CHAN 2014 et pour le Mondial 2014 (les Aigles seront finalement repêchés pour les barrages après sa démission). Malgré la réticence de certains dirigeants de la FTF à son égard, le Tunisien avait lui-même vendu la mèche à la mi-avril en annonçant son arrivée entérinée « à 98%« .

Sélectionneur adjoint lors du sacre à la CAN 2004 et vainqueur de la Ligue des champions 2011 avec l’EST, Maaloul va directement entrer dans le vif du sujet avec le coup d’envoi des éliminatoires de la CAN 2019 en juin puis la double confrontation cruciale face à la RD Congo fin août-début septembre dans les qualifications au Mondial 2018. Avant ces échéances, il sera présenté à la presse lundi.