En quête d’un nouvel entraîneur, le Zamalek va nommer le Portugais Augusto Inácio sur son banc. L’ancien coach de Moreirense est arrivé lundi soir au Caire pour finaliser les derniers détails de son contrat. Favori pour le poste, l’actuel sélectionneur du Mali, Alain Giresse, ne prendra donc pas en main les Chevaliers Blancs. Pour rappel, le Français exigeait 50 000 dollars mensuels quand le club cairote lui en proposait 40 000. Son nom circule désormais en Tunisie pour succéder au sélectionneur Henryk Kasperczak, sur le départ.