Algérie : Ajaccio répond à la polémique Belaïli

Youcef Belaïli vient de faire son retour à l’entraînement ce mercredi avec 48 heures de retard, annonce l’AC Ajaccio.

La fin d’un feuilleton rocambolesque. Youcef Belaïli a effectué ce mercredi son retour à l’entraînement avec son club de l’AC Ajaccio. Après la trêve internationale de mars et les deux matchs de l’Algérie disputés contre le Niger (2-1, 1-0) dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2023, le joueur de 31 ans n’était pas rentré en Corse. Certaines sources indiquaient que Belaïli se trouvait toujours à Oran à cause d’un différend avec ses dirigeants. D’autres affirmaient que le vainqueur de la CAN 2019 souffrait d’une blessure, mais qu’il avait pris seul la décision d’effectuer sa convalescence en Algérie. Suite au retour du joueur, l'ACA a donné sa version des faits.

Un simple retard pour l'ACA

Selon le club corse, Belaïli souffrait bel et bien d’un problème physique. Le mardi 28 mars dernier, le club avait décidé d’octroyer quelques jours supplémentaires à Youcef Belaïli en raison de sa blessure aux adducteurs”, explique le promu.Le staff sportif et médical étaient informés et ont suivi les soins du joueur. Youcef Belaïli a été reçu ce matin par le coach Olivier Pantaloni et le coordinateur sportif Johan Cavalli pour ses 48h de retard par rapport à sa date de retour convenue. Youcef est dès aujourd’hui en phase de réathlétisation avec notre staff médical.”

L’ancien joueur de Brest aurait donc fauté sur un seul point : la date de son retour en Corse. Belaïli sera-t-il par conséquent sanctionné par son employeur ? Pour le moment, le 19e de Ligue 1 n’a pas communiqué en ce sens. En cette fin de saison, l’international algérien (49 sélections, 9 buts) pourrait s'avérer précieux pour aider le club à arracher son maintien, lui qui compte 6 buts et 3 passes décisives en 16 rencontres disputées avec l’ACA depuis son arrivée en octobre dernier.

Avatar photo
Jason Filankembo