Al-Ahli : un ex-Fennec se paie Mahrez !

Transféré cet été en Arabie saoudite après une dernière saison à jouer les seconds couteaux à Manchester City, Riyad Mahrez a essuyé quelques critiques de la part d’un ex-international algérien.

Sa cinquième saison avec les Citizens lui aura laissé un mauvais arrière-goût. Bien qu’étant un élément important du système de rotation de Pep Guardiola, Riyad Mahrez (47 apparitions pour 15 buts et 13 passes décisives lors du dernier exercice) n’a eu droit qu’à des bouts de minutes durant les grosses affiches. En Premier League, l’ailier des Fennecs (32 ans, 83 sélections, 30 buts) n’a joué que 18 minutes face aux concurrents directs pour le titre, Arsenal et Newcastle. En finale de FA Cup, il avait été laissé sur le banc pour la victoire contre le rival Manchester United. Une amère expérience qu’il a renouvelée à quatre reprises entre les quarts de finale et la finale de la Ligue des Champions, notamment contre le Bayern Munich, le Real Madrid et l’Inter Milan).

Benchikh tacle Mahrez

Frustré, le formidable gaucher a fini par céder aux sirènes du championnat saoudien où Al-Ahli lui a offert un véritable pont d’or pour les quatre prochaines années. Un choix motivé par l’argent, selon le journaliste Daniel Riolo. Intervenant dans l’émission 100% foot sur la chaine El Heddaf, l’ancien international algérien Ali Benchikh (40 sélections, 5 buts) a abondé dans le sens du chroniqueur français.

« Je suis totalement d’accord avec lui, les joueurs sont partis en Arabie Saoudite pour l’argent », a-t-il lâché sans langue de bois. Puis d’en remettre une couche : « Sincèrement, depuis qu’il est parti en Arabie Saoudite, Mahrez a pris du poids. Pourquoi n’a-t-il pas pris de poids à City ? Parce que Guardiola surveille ses joueurs, tandis qu’à Al-Ahli, même l’entraîneur [Matthias Jaissle] est très jeune (35 ans, ndlr). En Arabie Saoudite, les entraînements ont lieu tard dans la journée, les joueurs ont toute la journée pour grignoter. Le niveau là-bas ne va pas s’améliorer, et même les joueurs vont régresser. »

Des critiques auxquelles l’ancien Havrais a répondu par sa troisième passe décisive en Saudi Pro League, le weekend dernier face à Al Taawon (victoire 3-2). À noter qu’il en est également à 2 buts en 6 journées.

Al-Ahli : un ex-Fennec se paie Mahrez !
Prudence Ahanogbe